6000D: le 28 Juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

6000D: le 28 Juillet

Message  L'alchimiste le Ven 6 Juil - 12:44

Mon prochain défi: une grande classique:





J-22 Wink

L'alchimiste
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://adrenaline2fr.forum2ouf.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6000D: le 28 Juillet

Message  Fion-Fion le Lun 9 Juil - 14:19

cool

celle ci je pense la faire un jour

en fait tu prends 4000 m de D+ sur l'allé et le retrour c'est quasi que de la descente, donc certainement plus simple physiquement, non?

bonne vacances à tous !!!!!!


tcho

Fion-Fion
forummer

Messages : 86
Date d'inscription : 08/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

LE CR

Message  L'alchimiste le Sam 11 Aoû - 14:43

Je me revois 6 ans en arrière, sortie course à pieds avec ce cher Soutanas afin de préparer mon 1er "long" trail (Trail du Layon 28Km et 300/400+). Lors de cette sortie, il me parle d'une connaissance à lui qui court une course appelée 6000D: un peu plus de 50 Km et un aller retour vallée/glacier pour 3000+ et autant -. Shocked
A ce moment là, ça me semble inconcevable!!! Rolling Eyes

Et voilà que maintenant je fais cette course en la considérant comme "un entraînement"!!!!

Nous voici donc donc à Aime avec Lucie le vendredi soir afin de retirer le dossard, puis nous allons chercher une pizza, ajoutez à ceci une bonne bière et vous avez le repas traditionnel d'avant course:



Le repas terminé je prépare mon sac de course car le réveil sonnera à 5h15 pour un début de course à 6h00.

L'installation sommaire de la voiture me permettra tout de même de dormir convenablement:



La sonnerie du réveil pique un peu... les paupières sont lourdes mais il est l'heure, je m'équipe, bois 2 verres de jus de pamplemousse, 1 part de brioche et direction la ligne d'arrivée où je retrouve Seb et Alex des pompiers accompagnés de 3/4 autres pompiers du Mans... on échange 2/3 mots avant de se souhaiter bonne course.

Bon, ma stratégie:

je monte, j'arrive frais et redescend pleine balle!!!

Il reste quelques secondes avant le départ quand le speaker annonce un départ sous la pluie!!!
???? Bah??? Il ne pleut pas!!!!
Je suis en queue de peloton et vois alors de grosse gouttes qui viennent de l'avant du peloton: ah si il pleut!!!! Et de la très grosse goutte!

Je sors le gore tex... commence à l'enfiler, et la pluie s'arrête... ouf!!! je le range!

C'est donc parti!

ça part donc au petit trot et après 3 Km de routes et chemins à peu près plat avalés en 15', je retrouve Seb des pompiers pour entamer l'ascension de 30 Km pour monter au glacier à 3047M. Aime est à 673m...

On entame donc l'ascension tranquillou car elle est longue et il faut en garder sous le pied, les cinq 1ers Km de cette grimpette se font grâce à de jolis lacets en sous bois avant d'arriver à Longefoy et après 8.7 Km et 500+, je passe après 1h01 de course et retrouve Lucie pour la 1ère fois.
Seb a accéléré un peu il ya quelques minutes et je suis seul.

C'est alors que je perds mon profil de course qui n'a pas su tenir mon rythme acharné et s'est décroché de mon sac!!!

On est désormais sur des pistes de ski, ça grimpe assez dur et c'est le moment qu'a choisi le ciel pour s'assombrir et laisser tomber tout le surplus d'humidité accumulé ces derniers jours!!! IL PLEUT!!! et pas qu'un peu... je m'équipe rapidement pour faire face aux intempéries.
ça dégringole méchamment, le vent se lève et on entend le tonnerre au loin... (ça ressemble au Chaberton, hein Xav et Seb.. vous voyez le genre???)

Je rattrape Seb arrêté sous un arbre à mettre un haut imperméable... on avance ensemble et nous évoquons le fait que la montée au glacier risque d'être compromise...

A Aime 2000, Seb s'arrête à nouveau pour mettre des manchettes, moi je file.

Ça redescend maintenant vers La Plagne centre sur une piste de ski détrempée et donc TRES boueuse, ça colle aux pompes qui gagnent tout de suite 500 grammes de chaque côté!

C'est pas grave, 1ère petit descente de 150- et j'enquille afin d'arriver à La plagne après 2h29 de course, je suis 526ème.

IL pleut toujours autant et ce que nous avions envisager avec Seb se révèle exact:



Je suis trempé, déçu de pas grimper au delà des 3000 mètres mais bon... on fera avec , la course ne fera plus que 55 Km et 3000+/-

Au ravito, je retrouve Lucie bien sûr et Alex qui est sur le point de repartir...



Un coca, une citronnade, un morceau de fromage et je redécolle tranquille.

On est toujours sur les pistes de ski, on monte sur l'herbe puis cela se transforme en chemins qui longent de très jolis lacs, puis la verdure devient plus rare lorsque nous approchons de notre nouveau point culminant (puisque plus de glacier) la Roche de Mio à 2681m.
C'est un peu avant le sommet que je rejoins Alex:



(What about that gueule Alex??? Laughing Laughing )

Etant au point culminant et comme il ne pleut plus, je donne ma veste à Lucie et en profite pour la traditionnelle photo:



Nous sommes partis il y a 3h50, je suis 535ème à l'entame de ces quasi 32 Km de descente (coupés d'une belle bosse de 300+ au premier 1/3)

Alex est déjà reparti, bah oui, ça prend du temps de faire des photos artistiques!!!, un bisous de Lucie et c'est reparti pleine balle!!!! je double Alex 3' plus tard et ne le reverrai qu'à l'arrivée.

J'emmanche 12 Km (600- et 300+) en 1h15 et gagnent 115 places, suis 420ème.

Il reste tout de même 20 bornes et suis conscient que je ne pourrai pas tenir à ce rythme tout le long car les cuisses chauffent, les pieds chauffent et ma hanche me fait un peu mal...

Il est 11h du mat et les gens doivent se réveiller car j'enchaîne les coups de fil (merci Mag, Seb et Steph Wink Wink )

La descente devient très technique, un gars se fout la cheville en vrac et j'arrive à La Plagne Bellecôte pour l'avant dernier ravito:



J'ai chaud, il reste 18/19 Km de descente, les cuisses commencent à bien faire souffrir et je sais qu'il va falloir que je me calme... 5h22 de course et suis toujours 420ème.

C'est reparti... la descente commence doucement sur une pente douce bitumée puis les replats, petites bossent etc... s'enchaînent et cela devient dur de relancer, je me fais doubler régulièrement, au dernier ravito, j'ai perdu 9 places et il reste 10Km.

Sur ces 10 derniers KM, les 8 qui arrivent sont superbes: petit single technique en sous bois de toute beauté cheers

J'adorerai pouvoir tout lâcher mais: j'ai pas envie Very Happy , je veux pas me blesser avant les Pyrénées, j'ai les pieds en feu et ma hanche me gêne, bref, je fais ce parcours au petit trot, me fais pas mal double mais c'set pas bien grave...

Les 2 derniers Km sont sur route et c'est tout plat... pppfffff, je déteste ça Mad Mad et je ne souhaite pas courir alors là, c'est moi qui me fait méchamment doubler!!!
Je vais perdre 41 places sur ces 10 derniers Kilo dont probablement 30 sur les 2 derniers!!!

Mais ce n'est pas grave, je vois Aime qui approche, l'endroit où on a dormi, je passe dans le centre du village, sur les terrasses, quelques applaudissements, il reste 300 mètres..

La ligne est là:

Après 7h47 de course, je passe la ligne en 470è position sur 1140 au départ et 1088 Finishers




Lucie m'attend, je lui demande si elle n'a pas vu une fontaine dans laquelle se jeter car je crève de chaud )... elle n'en a pas vu: tant pis! Je me vengerai sur une canette d'Ice Tea descendue plus rapidement qu'un 100 mètres avalé par Bolt!!!

Ensuite, nous nous rendons dans les petites rues pour trouver une terrasse de café afin de savourer un bonne bière fraîche en regardant passer les coureurs où nous verrons passer Seb et Alex 45' plus tard avec un gros sourire, nous les rejoindrons sur la ligne pour debriefer:



Au final, qu’en reste t il? une loonnnggguueee montée, une lllooonnnggguuueee descente et donc un lllooonnggguuueee mais très jolie course.



5 ampoules dont 3 grosses (bah 30 bornes de descente ça esquinte), 2 ampoules aux orteils ont éclaté pour laisser apparaître 2 belles crevasses!! scratch scratch Va vite falloir réparer ça!

Et donc après: les 2 derniers raid28, les 2 derniers UTMB, les 2 derniers Oxygen, le Bretagne Ultra Trail, mon dernier Ecotrail, le Krapados, ça fait maintenant 2 ans que je n'ai pas fait un Ultra sans pluie!!!! affraid
Cela va t il continuer?

Réponse dans 2 semaines au Grand Raid des Pyrénées

Un grand merci à:

- Ceux et celles qui m'ont appelé: parents, Mag, Seb et Steph: merci pour vos encouragements (et bien sûr à Jérôme, même s'il m'a appelé le dimanche ;-) lol )
- Seb et Alex avec qui j'ai partagé quelques minutes au cours de cette course

et bien sûr un GRAND merci à Lucie qui, encore une fois, a su être présente, et d'une redoutable efficacité. MERCI pour tes encouragements et câlins revigorants aux ravitos Wink Bref, MERCI d'avoir été là.

Et pour ceux que ça intéresse, un long résumer vidéo de la course :


L'alchimiste
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://adrenaline2fr.forum2ouf.com

Revenir en haut Aller en bas

La 6000D... backstage...

Message  Lucifer le Dim 12 Aoû - 0:33

Dave, le 7 juin… « Hmmmm… je me tâte, je ferais bien la 6000D, je ne sais pas… tu en penses quoi ? »
Je commence un peu à parler le Dave… (Moins bien que Maître Soutanas qui le parle couramment…) study



Je tente quand même une traduction scratch : « Plus de 8h de trajet de voiture, moins de 5h de sommeil (dans cette même voiture), plus de 7h à parcourir la montagne (moi à pied, toi en voiture), et même si tu veux, tu peux prendre des photos de moi !!! Ca te tente ??? » bounce

Moi : « Ca se tente »… (What about that crazy aventure ??)

C’est donc parti… Et à chacun son défi :
David : courir king
Moi : conduire (…= ne pas me perdre) queen

On arrive donc à « AIME » (C’est bon ça !!!)… après un peu plus de route que prévu( !)… on s’est perdu !!! (Je conduisais… mais c’était David le GPS) Ehhhh oui… Ca, c’est pas écrit dans son CR !!! lol!

Allez… J’observe et j’apprends…
study Leçon 1 : La préparation du sportif à J-1… Repas équilibré, sommeil réparateur, préparation mentale etc…

Vous comprendrez : Pizza « kebab », binouze, et lecture d’un bon bouquin glauque à souhait… (Digne d’un article dans Endurance Mag :
« Testez la méthode 2FR »)
Moi… préparation psycho-logistique… Je regarde la carte... tout est super simple, le tracé des coureurs en jaune ! Arrow C’est noté !! (Le site internet de la 6000D a bien bossé son doc accompagnateurs).

Jour-J : Je vous épargne les photos au réveil…

6H00. study Leçon 2 : Les frissons du départ de course… et de nos défis respectifs… En solitaire, à chacun son objectif… mais sous le même ciel… pour faire court : sous la pluie et dans le noir.
Petit pincement quand même, frissons et émotion… beaucoup de monde, effervescence en bord de route, et une nuée de frontales qui s’élance dans la montagne… cyclops cyclops et parmi eux… une luciole rose que je dois retrouver.

Donc pas de temps à perdre, je rejoins la voiture en courant (si, si !!) sous la pluie. Je démarre, je sors du parking… et 1er arrêt… Aaaattention quand même…euhhh à gauche ou à droite ??? Ahh… la carte étudiée hier soir… Wink

What about that carte anymore??? Shocked Comment ça c’est le trajet des coureurs ??. Moi… ben… je suis en voiture !!! Aucune route n’est tracée!… affraid affraid Changement de plan… je vais suivre les autres voitures… Elles vont toutes au ravito 1… ok, allez… 2FR… je tente un arrêt intermédiaire à Longefoy, et je commence à calculer. scratch

(C’est là que l’algorithme dit « de l’accompagnateur » entre en jeu : une formule mathématique hyper-complexe élaborée par moi-même, combinant des données de distance, de temps, de type de terrain parcouru –dénivelé, sentiers, cailloux-, d’imprévus…de météo… Et bien sûr de moyen de locomotion) que je devrai utiliser tout au long de la course.

Comment savoir si le calcul effectué s’avère juste ?? Bah… si j’arrive avant lui aux points de rdv… cheers

Longefoy en vue… Allez…Je m’installe, prépare l’appareil, re-calcule, anticipe sur la prochaine étape et le croise enfin… 47min d’attente pour….. 4sec 30 d’encouragements intenses : « Courage ! » « Merci ! » (Ca, c’est study la leçon 3 : efficacité et concision)

et ma première photo artistique : Une superbe vue des coureurs entamant leur montée vers AIME 2000 à travers un grillage.



La grande classe !!! confused

Allez… vite, vite… je repars !!! Euhhh, enfin presque… en arrivant dans le bled, je me suis garée nickel… de l’autre côté du passage des coureurs… pale Résultat : le syndrome du passage à niveau : tu comptes le nombre de wagons de marchandises… bah, là… il reste juste 600 coureurs à passer… Pfffffff….

Je repars 25min plus tard grâce à un type de l’orga complaisant qui me laisse passer entre 2 coureurs.

7h34… BIP BIP BIP BIP… « température moteur excessive, arrêt obligatoire »… affraid M’en fou… 2FR… j’ai un coureur à retrouver moi…

Je redescends toute la vallée pleine balle ! (Moi aussi je suis spécialiste de descente), pour tout remonter de l’autre côté (pas de route directe pour la Plagne depuis Longefoy), un petit détour de 15 bornes dans des lacets interminables… mon algorithme s’affole… la météo aussi… et la voiture BIP BIP encore…

La Plagne Centre : bien arrivée, le déluge, je suis trempée gainée, j’ai froid, j’attends… je m’occupe… study Leçon 4 : Les modèles de chaussures, révisions.



scratch (Salomon, salomon, salomon… gore-tex, XT wings ???) scratch

Je retrouve enfin David, dépité par la pluie, la modification du tracé de la course, et de son algorithme perso désormais vérifié : (Fabbro inscrit = Eau garantie) Ravito expédié, je l’accompagne en marchant sur 200m, et il repart… moi aussi… à la recherche d’infos sur les télécabines.

«Vu le vent, si vous prenez les télécabines pour la roche de Mio, il y a des chances que vous restiez là-haut !! » pale Waah, j’adooore… et surtout… ca se tente… entre la voiture qui risque de lâcher et rester coincée à 2681m… y’a pas photo… Ce qui se confirme… photos de course impossible !…


Allez, ticket télécabine pris,… je monte, je m’occupe, je calcule...


et là… coup de chaud… mon algorithme a probablement foiré… j’ai pas compté les 20 min de trajet. Evil or Very Mad Donc, je récapitule, il est 9h20, il pleut des cordes, je suis toute seule dans une télécabine qui tangue dangereusement, visibilité ZERO,

... et je risque de louper David en haut, et de ne pas redescendre autrement qu’à pied… YEEESSSSSS I !

Arrivée roche de Mio, 9h35. Et là ??!!! sunny grand soleil !!! sunny Paysage magnifique, je mitraille, enfin des photos à faire ! Des coureurs,… c’est par là…

j’attaque une descente What a Face (appareil photo main gauche, plan et barrières horaires main droite, Kway trempé, les 34346685 gels et barres récupérés de l’Oxygen dans le sac-à-dos) à la rencontre de David qui arrive à peine 5min plus tard, tout tranquillou, à tailler la bavette avec Alex… « Ahhh, t’es là !! » « YEP !! » Allez, on monte, la vue est superbe !!

(Merci à Alex qui, impressionné par ma montée à leurs côtés, demande à David pourquoi je ne me suis pas inscrite au trail des 2 lacs, petit frère de la 6000D, de 22km….Hmmmm à voir…)

David est bien, il a hâte d’entamer sa descente « à pleine balle »… il repart donc assez vite… je lui rappelle quand même que la fameuse photo est probablement attendue !!! Là… oui, je mitraille… ( study Leçon 5 : Les traditions 2FR doivent toujours être respectées)

Les autres coureurs, amusés, le doublent en souriant !! J’annonce « au suivant !!! » drunken
et… bilan : Eh bah… Aucun autre coureur ne s’arrête pour une photo… je crois rêver… l’esprit 2FR se perd… pfffff.

Puis….. Pfiouuuummmmmm… Un coup de vent… « … tu… me…rejoins… au …ravito… » Ca, c’est David en pleine descente vers le ravito à Bellecôte. (Leçon 6 : La descente, c’est sacré !) En même temps… La photo vaut le coup !!





Donc Bellecôte… j’attends, je calcule, David arrive, ravito, David repart, tout va bien, rdv à l’arrivée…Si j’arrive…. BIP BIP BIP BIP… « température moteur excessive, arrêt obligatoire » ( study Leçon 7 : Garder son calme en toute circonstance), et puis après tout… ce n’est pas ma voiture…

Et là, je me fiche de l’algorithme, je ne prends aucun risque… je suis à l’arrivée…à 11h51, pour une arrivée prévue à 13h30… OK, j’ai une grosse heure ½ pour le dernier défi que j’ai en tête… Rolling Eyes
Trouver une bière fraiche et des glaçons… j’écume tous les bars… « Bonjour, vous vendez des bières en bouteille ? Cannettes ? Ahhh… juste à la pression ? tant pis merci au revoir » « Bonjour, vous vendez des bières en bouteille ? Cannettes ? Ahhh… juste à la pression ? tant pis merci au revoir » ….. Pffff … hyper décue… Neutral pas grave…

( study Leçon 8 : Vivre au moins une fois une arrivée de trail !!!) Que d’émotions, des arrivées toutes différentes mais toutes aussi intenses : un cador, frais, dispo, genre, bon allez, c’est quoi déjà le prochain trail? Un papa avec sa petite fille qui essaye de courir alors qu’elle sait à peine marcher, son doudou à la main, un petit jeune avec tous ses potes qui braillent son nom, un petit papi qui n’a personne qui l’attend, mais qui est content et ému d’être allé au bout… Enfin bref, j’en prend plein la vue…. Et moi, j’attends…

Puis enfin… il arrive…. Il est arrivé… cheers cheers



BRAVO DAVID!!! king Défi réussi ! Un bel « entraînement » ! Et bien plus : de très beaux moments en tous cas !

study Leçon 9 : Un CR se termine toujours par des remerciements

Merci à la voiture de ne pas être tombée en panne…
Merci au soleil d’être revenu à temps pour de belles photos…
Merci au barman pour la bière de l’arrivée…
Merci à l’orga pour leur super docs accompagnateurs !!! Et pour le télécabine gratuit (avec retour !)
Merci à tous ceux qui ont encouragé David entre mes brefs points de rdv sur le parcours !
Merci à Seb et Alex de l’avoir accompagné.

Et enfin, MERCI David, de m’avoir fait confiance, de m’avoir permis de réaliser un nouveau défi personnel, et d’avoir découvert et vécu (encore) de nouvelles sensations et émotions dans cet univers de course… MERCI

Rdv dans 2 semaines dans les Pyrénées…

Lucifer

Lucifer

Messages : 4
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6000D: le 28 Juillet

Message  Fion-Fion le Dim 12 Aoû - 1:11

Vous êtes de gros malades du compte rendu !!!

Énorme, on s'y croirait

Félicitations à vous deux

À très bientôt

Wink

Fion-Fion
forummer

Messages : 86
Date d'inscription : 08/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6000D: le 28 Juillet

Message  Le Marchand le Lun 13 Aoû - 0:14

Bravo Dave ! Bel exploit encore une fois... Very Happy ... en attendant celui des Pyrénées à venir !!!
Beaux CR toujours. Lucifer, ton style d'écriture me fait bien marrer !!

Sympa ta C4 en camping car... pinky roots attitioude !!!

_________________

Le Marchand
Admin

Messages : 645
Date d'inscription : 04/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6000D: le 28 Juillet

Message  Soutanas le Lun 20 Aoû - 9:49

Ahhhhhhhhhhhhhhh le CR de Lucifer, c'est très bon.
Tu me fais bien marrer (ça doit être une règle d'or du CR aussi ça Smile

Bravo les deux !!!

Soutanas
forummer

Messages : 550
Date d'inscription : 04/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6000D: le 28 Juillet

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum