MEGAL'ONIGHT 21/12/2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MEGAL'ONIGHT 21/12/2013

Message  L'alchimiste le Dim 22 Déc - 18:49



Bon bah voilà, nous la découvrions en 2011 sur la Dracula, nous y sommes retournés l’an passé sur la Cendrillon et nous y revoilà : cette année : 4 équipes 2FR :
- Nico, Yorick et Fred M
- Fred et Salem
- Guif et Steph
- Moi et Marjorie

Moi et ??? Marjorie ??? C’est qui ça ? et bah une copine super sportive à qui je dis au cours d’une discussion sur le sport en général que je pratique la CO, ce à quoi elle répond qu’elle adorerait essayer !
« Bah écoute, je cherche un partenaire pour une course le 21/12 ça te dit ? »
« Oui, carrément ! »
« Euh... tu veux pas savoir en quoi ça consiste, les horaires, la distance ? »
« Non non, je suis folle, ce sera la surprise !!! »  Shocked 
Inscription faite quelques jours plus tard !
Et nous voilà donc le 21 décembre, je passe chercher Marjo puis RDV péage d’Auvours avec Steph, Fred et Salem.
C’est parti dir. Rivarennes, le trajet se passe bien même si notre co-pilote accompagné de son road book michelin a un peu de mal à nous mettre sur la bonne voie !!!
Marjo ne sait toujours pas pour combien elle a signé, elle ne le saura qu’au briefing ! Mais c’est sans compter sur Fred qui au cours de la discussion glisse le chiffre fatidique de 30Km, Stephane le reprenant : 35Km. Ça y est : elle sait !!! Elle en rigole, on est proche du marathon et même si cela semble lui faire un peu peur elle est toujours super motivée ! (en même temps, elle a déjà couru les demoiselles du Bugatti  Wink  : 5Km !!!! )
Nous arrivons avec 1h00 d’avance sur départ et là je suis perdu : pas l’habitude d’arriver si tôt  Razz  Et c’est donc un bon ¼ d’heure avant le départ que je suis prêt ! Incroyable !
Nous retrouvons toute la bande d’Azimut et on reçoit un coup de fil de Guif arrêté par les flics et donc lui (Et Fred, Yorick, Nico) seront donc… un peu plus à l’arrache que nous !
17h45 : 1er départ.
18h01 : notre départ avec une petite boule dans le ventre (plutôt agréable) pour Marjorie.
On nous donne les 3 cartos, on file sous un lampadaire pour effectuer notre début d’itinéraire.
On fait ça vite car ça caille, on établit notre parcours jusqu’à la moitié environ : ensuite on avisera en fonction du temps restant (nous avons 6h15 max.)

Puis c’est parti : 1ère balise à 18h13, 2ème à 18h22 et 1ère boulette à 18h26 !!!
Et oui, ne JAMAIS tracer un itinéraire au feutre noir !!! JAMAIS !!! Pourquoi ??? Car un trait de feutre noir sur une carte ressemble à… un chemin !!! ET donc, cherchant ce fameux chemin, nous ne le trouvons pas (évidemment !!!) et nous zappons donc notre 1ère balise : n’ayant pas perdu de temps, je sais que ce n’est pas grave car comme nous ne pourrons pas faire toutes les balises, nous compenserons celle raté par une autre ailleurs !

Puis ça s’enchaîne bien : angle de fossé, extrémité de haie etc…

18h55 : reboulette !!! PPffff, et je ne comprends que ce matin d’où vient mon erreur, nous avons pris un chemin situé dans une zone interdite et je ne me suis pas recalé sur le bon bâtiment !!! Mais on doit trouver un étang et bien sûr, là aussi, on en trouve un mais bien sûr, là aussi, ce n’est pas le bon. Bref entre les balises 184 et 185 distantes de 450m : 25’ !! PPFFFFFFFF je m’en veux, car là j’ai bien merdé !! Merci à Marjo d’avoir bien analysé la situation car là j’étais plus dedans !
Allez, on reprend pied, seulement 1h15 de course, on va se rattraper.

Là, une bone période pour nous : les balises s’enchaînent enfin correctement : 178/179/187/236/237/248/247/234/235/233/193 : là on décide de suivre le ruisseau pour rejoindre la suivante, c’est bien mal engagé : ronces à gogo et fougères très hautes : gamelle pour Marjorie mais ça s’arrange et finalement on a pas perdu de temps. Donc 191 puis on tire un Azimut/distance pour rejoindre 190 et pile poil : YYEESS III

192 : rocher, c’est bon. On est à 3h02 de course et nouvelle bourde :
En sortie de poste, on prend un mauvais chemin… on s’en rend compte très vite car un chemin débouche à notre droite or, sur la carte, il n’y en a pas : on comprend vite notre erreur, il faut juste rétablir : pas de pb, il suffit de couper sur notre gauche pour retrouver le bon chemin puis la balise sera sur notre droite. C’est parti : coupe dans la haute fougère : nouvelle gamelle de Marjo. Lol.
Nous voici sur le chemin : YES, alors comme prévu on part à droite et on trouve pas la balise, pire, on trouve… une route !!!! ah ça c pas prévu du tout : nous sommes hors carto !!!!  Mad  Mad 
Encore une fois, c’est ma coéquipière qui comprend notre erreur (trop forte la meuf) : lors de notre coupe, nous nous sommes décalés sur droite lentement mais surement et sommes donc tombés sur un mauvais chemin : encore !!!! 27’ pour trouver la 194 qui se trouve à 500 mètres de la précédente !
photo ici:



On vient de franchir le semi marathon!  cheers 

Dir 198 : une mare dans une clairière, ça devrait être facile à trouver mais non… là encore, on ratisse à plusieurs équipes mais non… ppffff, alors je vais chercher la 199 puis tire un azimut vers cette 198 et là : pile poil encore mais encore 10’ de perdues.
Ça devient dur pour Marjorie qui a mal à la hanche et les jambes deviennent lourdes, je vais chercher la majorité des balises pendant qu’elle s’étire et récupère aux différentes intersections.

203 ok : et là on croise Steph et Guif qui ont tourné dans l’autre sens : « YYEEESSS  IIIIII comment ça va les guys ??? » « On a tout, on avance bien on est bon là !!! » cool ! Ils nous guident vers la 204 et nous les guidons vers la 203.
204 on zappe la 202 car on est au bout du parcours et faut rentrer. Pour la 201 : on décide de tenter la coupe un peu au feeling : si on trouve, tant mieux, sinon, on se retrouve sur le chemin du retour. On trouve un fossé, on le longe et BING : balise 201 : COOL !
200, 197 et là : INCOMPREHENSIBLE : la consigne est simple on vient de trouver la 197 : on continue tout droit et on tombe forcément sur le chemin qui va vers la suivante. C’est parti… on avance, on avance et on tombe sur le chemin, y à plus qu’à tourner à droite et balise. Sauf que la boussole me dit de tourner à gauche !!??!!?? bizarre, bizarre !!! Je suis la boussole et : oh une balise !!  Very Happy mais c’est la 200  Crying or Very sad  qu’on a fait y à 15’ ! Notre erreur ? En allant « tout droit », on a réussi à faire ½ tour et on est tombé sur un chemin se trouvent DERRIERE nous ! Enorme !!!



M’enfin, le temps tourne et faut avancer !
196, j’y vais seul, 195 Marjo vient avec moi, on est suivi par une équipe mais je vois la balise de très loin : ils en profitent, c’est de bonne guerre. 195 : j’y vais seul.
Il nous reste 1h40 avant la fin : chaque tranche de 5’ dépassée = 1 balise retirée.
Une dizaine de KM : pas le temps de faire du tourisme : on avance, on avance et si balise pas trop éloignée j’y vais.
232 : je dis à Marjorie de partir devant et de m’attendre au ravito, je fais l’aller-retour vers la balise, la trouve et là je dois forcer l’allure pour revenir sur elle et c’est dur.  200 m avant le ravito : noir total ! Je regarde en l’air pour essayer de comprendre pourquoi tous les lampadaires se sont éteints !!! LOL. Ma frontale n’a plus de batterie… donc 200m dans l’obscurité.  affraid 
Je change ma batterie et on repart :
225, on zappe 226 et 246 : (avec le recul, y avait moyen)
249, 245 aller /retour, 238/186 sur une butte.

Allez, c’est la dernière carto  avant la fin :
On part sur le mauvais chemin mais je m’en rend compte tout de suite, c’est pas très grave, j’ai repéré un point remarquable pour faire la coupe sur notre droite et tomber sur le bon chemin et pile sur la balise : on engage cette coupe et ça grimpe DUR mais effectivement : pile poil ! 188 OK
189 à l’angle du cabane puis c’est la descente vers l’arrivée : ça glisse mais on a envie d’en finir alors ça galope.
229 et dernière balise : une équipe devant nous passe devant et s’arrête 20m plus loin, nous : on valide et on file ;-)

Nous revoilà à Rivarennes après 6h04m’29 de course et 37,400Km parcourus !!!!





Marjorie est aux anges, le sourire jusqu’aux oreilles, elle l’a fait ! c’est cool  cheers 

Il nous manque 23 balises sur les 63 à trouver.

On retrouve Nico, Yorick et Fred qui à qui il manque 9 balises et ils avaient 30’ d’avance : c’est gâché ça les gars !
Puis voilà Fred et Salem : 5 balises manquantes : BRAVO les guys mais Salem l’a payé cher : il est pas bien du tout, blanc comme un linge et les yeux dans le vague !
Steph, Guif ???? Aaaahhh les voilà : en retard (-3 balises) : ils viennent de terminer leur course par 12Km de bitume sans rien valider suite à une grosse erruer d’orientation qui les a menés hors Carto, heureusement, ils ont croisé une équipe du grand parcours (Dracula) qui eux avaient une carte : ouf !
Je ne sais plus combien il leur manque de balises mais…
Mais…
Nous terminons devant eux !!!! Nous sommes 37ème sur 77 et eux 39 (si ma mémoire est bonne).

Y à plus qu’à rentrer :
Derrière, ça roupille (hein Fred ? Hein Marjorie ?) et le coucher vers 3h45 fût des plus appréciable… Sleep  Sleep 

Le bilan :
Encore une bien belle CO bien technique, un peu grasse, c’était cool.
Mon genou a tenu le coup, ça c’est encourageant.
Par contre je ne suis pas content de mon orientation : sans ces erreurs, on pouvait avoir 5/6 balises de plus : j’ai pas été bon !

Merci à Bebert pour son SMS d’avant course.
Merci à Fred et à ma maman pour les encouragements FB
Merci à notre chauffeur Steph.
Et bien sûr, merci à Marjorie pour m’avoir recalé quand c’était la loose et pour avoir donné ton maximum. : tu peux être fière de toi !

A bientôt pour de nouvelles aventures.

L'alchimiste
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://adrenaline2fr.forum2ouf.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MEGAL'ONIGHT 21/12/2013

Message  vilcoyote le Jeu 2 Jan - 12:51

le CR de Dave est trop bien fait pour que je m'escrime à rentrer dans les détails d'une course qui fut quoique longue (44 km au final pour un 30 km annoncé) parfaitement sympathique en compagnie de l'ami Bip Bip qui signait là son grand retour après un an de retraite (pour l'histoire, Bip Bip avait fini au fond d'un fossé, blessé à la tête, avec une lentille en moins et une bonne douleur à l'avant bras....). En plus, il avait fait une bonne chute en vélo il y a deux semaines, ce qui n'a pas aider pour son entraînement (autrement dit, pas).
Bref, Bip Bip était là, avec des jambes gonflées à bloc, mais sans entraînement, car, faute de running appuyé, il nous cachait quand même un entrainement de malade en VTT avec son nouveau 29 pouces !).

Donc nous voilà parti pour une CO de 6 h 15 dans les bois dAzay le Rideau.
Les deux premières balises, j'ai un peu de mal à rentrée dans la carte (la 230, je nous fais faire un petit détour... et la 176, je fais une coupe un peu hasardeuse et on sort un peu trop haut sur la route). Mais une fois bien installé dans la course et la carte, on enchaîne impeccablement la première carto, en choisissant de passer par le sud de la carto car il y a plus de balises à ramasser dès le début (alors qu'en passant par le nord, ça voulait dire courir bcp au début pour une maigre récolte) : et comme on ne savait pas comment ça finirait, on s'est dit qu'il valait mieux tout de suite en ramasser le plus possible...
Donc, la première carto s'enchaîne bien : une petite erreur sur la 178 où je veux faire une coupe droit dans le pentu et je fais un 180° sans m'en rendre compte....
Allez hop, deuxième carto (il y en a trois en tout).237, 245, 246, 248,, 247 : les balises s'enchaînent super bien. on jardine pas mal sur la 225 (trois fois on s'y prend quand même : au final, on se l'est faite par 3 entrées différentes) et puis ravito.................... ah, bah non en fait, on arrive en avance d'une demi-heure sur le timing prévu, donc : que dalle (ils étaient juste en train d'installer le groupe électrogène  Sad 
Tant pis, on continue : les balises s'enchaînent toujours aussi bien. On passe à la troisième carte.
et là, fort des succès, je m'embrouille sur le 199, et on doit faire un bon petit détour pour retourner sur nos pas pour la pointer. Salem commence à avoir des signes de fatigues = des crampes....
On choisit de ralentir l'allure, de marcher de temps en temps pour récupérer et gérer la fatigue.

On continue ainsi sur un petit rythme jusqu'à l'extrémité ouest de la trace...Petit rythme, mais on ramasse tout pour l'instant. UN oeil à la montre, on est pas mal, mais vu les signes de fatigue, on laisse tomber la 215, qui nous ferait faire un trop long détour.... On amorce le retour : tellement bien parti dans mes recherches, sans m'en rendre compte, je rejoins les balises qu'on a déjà faite. je m'en rends compte et on fait demi-tour (désolé Salem pour cette petite patate "pour rien" !). On choisit de ne pas faire la 206 qui nous emmènerait trop au nord et on continue : on repasse sur la deuxième carto.

à partir de ce moment là, Salem doit souvent marcher. Pas grave. On avance quand même et ça me permet de bien choisir mes itinéraires. ça fonctionne presque bien car en choisissant de ne pas aller sur le 244, sur quoi est-ce qu'on tombe : la 244! Une bonne erreur d'azimut !!!
On laisse tomber la 226. On cherche maintenant les balises les plus proches de la trace et on va au plus court. Les équipes qu'on croisait nombreuses depuis le début de la courses se font de plus en plus rares et et se retrouve désormais tout seuls sur les chemins (mais y sont où put...... , on est perdus ou quoi !!?)

on arrive enfin sur la première carto et on est avec 1 équipe. ça me rassure un peu : je nous croyais vraiment à la bourre (je pensais qu'on avait 6 heures pour finir et non, Salem me dit qu'on a 6 h 15 min). On fini avec eux sur les 4 dernières balises (et on fait d'ailleurs la même erreurs sur la 188: on se trompe de chemin qui est 20 m plus haut en parallèle !)

Au final, on arrive en 6 h 23 avec 5 balises manquantes. + 2 balises de pénalités par tranches de 5 min de retard, soit 7 balises de pénalités. Salem est livide comme un kleenex et il lui faudra pas mal d'eau sucrée pour retrouver des couleurs. Mais il en retrouve rapidement quand je lui annonce qu'on est 10ème sur 82 équipes.

On retrouve Nico et son équipe, Dave et Marjorie qui ont eu le temps de bien manger. On est rejoint à table par Guif et Steph qui tirent une drôle de gueule parce qu'ils ont fait une énorme boulette : un black out de la mort (voir vocabulaire 2FR dans la rubrique "café 2FR")..

Allez, les guys, c'est pas grave... Ce fut une super course, qui nous a fait puiser dans le mental et le physique....
Bravo Salem : avec ce peu d'entraînement, tu es allé jusqu'au bout, et ça, c'est top....

vilcoyote
forummer

Messages : 207
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 42
Localisation : parcé sur sarte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum